En cours de chargement...

Facteur Zèbre (référence explicite au créateur du Palais idéal) est un groupe toulousain espèce : "Huue! Dada Rock!" (s'il fallait vraiment lui trouver un compartiment).

Lauréat du tremplin Voix libres au Rio Grande à Montauban, co­plateau avec les Hurlements d'Léo au Bikini à Toulouse, première partie de Luke en Avignon et des Têtes raides à la Biennale des Ailleurs à Charleville ­Mézières, Marché de la Poésie de Paris, ...

La singularité de notre démarche réside dans les effets que produisent des arrangements soignés sur une fusion de rock, d'électro, de chanson française & de poésie.

« Il y a là-dedans des riffs violents et hypnotiques, une voix et la langue du poète, des choses qui s’insinuent ou vous giflent, de la matière douce comme la peau de Françoise Dorléac et des hurlements pour défaire la barbarie, ou plus simplement la médiocrité ambiante. Ce qui les différencie de pères comme Lou Reed, c’est qu'ils sont vivants, frais, téméraires et joueurs comme au premier jour. » Greg Lamazères, Culture31.com, 2015

Soutenu par le Centre de Créations pour l'Enfance ‒ Maison de la poésie de Tinqueux

 

 

 

Voix, batterie, machine à écrire

Pierre Soletti

auteur d'une quarantaine de livres – de pliages & d'opuscules d'artiste – il écrit pour le spectacle vivant : Petit théâtre nomade (théâtre & marionnettes) – Auguste ne sait plus grand-chose du monde (théâtre) – tous deux programmés au festival off d’Avignon en 2017 – Postcards (pour l'Electric Pop Art Ensemble / textes) et Facteur Zèbre (chansons) – nombreuses lectures publiques – Il a été traduit – non pas en justice – mais en italien – en slovène et en arabe – en attendant que d’autres langues veuillent bien se délier –
auteur associé du Centre de Créations pour l'Enfance ‒ Maison de la Poésie de Tinqueux

Tension extrême
Concentration grave
Mais lui, reste tourné vers l'autre
Que cet autre soit son partenaire musicien
Ou fragment du public
Ou sa solitude.
Talent époustouflant
Présence stupéfiante.


Julien Blaine
 

« Les textes fins, acidulés et faussement naïfs sont comme un réveil à l'eau fraîche dans un été étouffant » (L'Humanité)

 

Guitares, voix

Eric Segovia

guitariste d'influence punk – rock – blues – affine son jeu auprès de guitaristes tels que Bob Brozman ou Woodie Mann (NY) – a composé la bande originale de la performance "À vous de voir" pour le Musée Ingres – Montauban – (sur des textes originaux de son ami Pierre)

 

Guitare, effets, voix

Patrice Soletti

guitariste – arrangeur – d'abord autodidacte – puis premier prix de conservatoire – il retrouve sa liberté en créant de nombreux projets protéiformes mêlant – musique – art visuel – danse et poésie – dans lesquels le vertige éblouit ce que l’équilibre ignore de la chute – à l’aise aussi bien dans la composition que sur la scène – nombreuses collaborations – notamment avec Barre Phillips ou encore avec le poète Paul Dutton (ca) – Fondateur de l'ensemble musical à dimension variable l'Electric Pop Art Ensemble (Album : Postcards, 2015)

Basse

Marc Siffert

Marc Siffert a d’abord joué de la contrebasse dans des orchestres nationaux tels l’Orchestre National de France ou du Capitole mais sera très vite attiré par la création contemporaine et obtient notamment le Prix de l'Académie Charles Cros – Iconoclaste et subversif – il développe diverses approches électroniques dépassant la notion de style pour privilégier celle d’intention...


Avec nous sur la route

Dans le désordre par ordre d'apparition :

Marc Dubezy

Marc Dubézy, ingénieux ingénieur du son qui peint toutes nos notes depuis sa console. Un génie. Sans lampe. Disons que sa lampe, c'est sa tête. C'est de là que sort son génie. Il a participé tout de suite à l'émergence de cette formation de Zèbres improbables, qui sous l'impulsion d'Eric Segovia, s'est un jour donné RDV dans son studio (parce qu'il s'appelait La Cours des Miracles à Toulouse) pour enregistrer quelque chose qui s'appellerait "Et nous dansons parmi les dinosaures"... Sachant que Marc avait longtemps sévit dans un groupe de rock connu dans les années 80, nous n'avons pas luttés contre le plaisir de le faire jouer sur un titre de notre album. D'autant que sa ligne de basse, comme sa ligne de conduite, était indispensable. Il se déplace avec nous sur les routes et c'est un bonheur. Il a aussi réalisé la plupart de nos vidéos et enregistrements live. Il est vraiment un zèbre essentiel. Un directeur artistique improvisé et improvisant habilement.

https://www.cdm-studio.fr/

Greg Lamazères

Greg Lamazères, invité permanent du groupe. Harmoniciste. Il joue sur notre album et sur scène avec nous. Sa musique est spontanée comme une terreur enfantine ; c’est morsure et baiser de la même bouche. C'est impressionnant. Il écrit aussi des livres (romans, récits, nouvelles, biographies) et a toujours sa carte de presse sur lui. Ses interviews littéraires, ou de musiciens, qu'il a réalisé pour TLT (Télé-Toulouse) sont entrées dans la légende et mériteraient d'être un jour reprises en anthologie. Un homme de lettres et de notes, que rêver de mieux pour Facteur Zèbre? Un homme qui a du souffle et tant que sa voile l'emmène à nous, tout va bien.

Site web

Frédérique Villechenon

Frédérique Villechenon est chargée de diff. Elle a géré une maison d'éditions jeunesse réputée pendant de longues années avant de décider de changer de vie en se peignant le corps de zébrures noires et blanches et en prenant l'existence du bon côté de la chaise longue, sous le soleil, exactement. Elle est aujourd'hui chargée de diff pour les gens qu'elle aime à défendre et bibliothécaire parce que c'est trop bien les livres quand même. Et tous ceux qui la croisent ne se plaignent jamais de sa belle présence lumineuse.

Didier Bousquié

Didier Bousquié est cheminot par convictions religieuses mais pas trop. Il est surtout musicien et sonorisateur engagé dans Facteur Zèbre avec qui il aime donner sa voix lors des concerts, enchantant les oreilles et émerveillant notre quotidien par son humour envoûtant lors de nos déplacements improbables dans des contrées inexplorées.

Yves Olry

Yves Olry, plastiqueur du groupe. A réalisé les affiches de Facteur Zèbre, le livre, l'image sur la grosse caisse et à peu près tous les visuels. « Ce mec a de la poésie collée partout. De la vraie, pas du toc ou de la mauvaise imitation, non, plutôt un truc sauvage qui se fiche des préjugés, des salades et des radis moisis tombés du poste aux heures des repas. Il se contrefout des radios ou des tv qui déversent les soucis du monde dans notre bol du matin ou sur nos tartines grillées prêtes à l'emploi. Les mauvaises nouvelles qui ronronnent dans l'estomac toute la journée, c'est pas son trip. Yves Olry, c'est de la passion collée aux mains avec un peu de peinture et de l'encre, comme les sales mômes. Yves Olry, c'est de l'art vivant. Les créations d'Yves remuent, comme sa maison d'éditions "Color Gang". Au premier coup d’œil, on voit que c'est l'art vivant qui l'agite : la poésie, le théâtre, les livres d'artiste, des choses curieuses. Et ce touche à tout malicieux, délicieusement anar et somptueusement contestataire, met son savoir-faire aux services des livres qu'il publie à son enseigne. Car Yves est maître typographe, formé chez les compagnons et autodidacte pour tout le reste. Je suis tout de suite tombé en sympathie d'abord, en amitié très vite ensuite, en le voyant et en échangeant avec lui derrière un stand, je ne sais plus où. Son humour décapant m'a tout de suite plu. Et nous nous sommes toujours bien marrés à faire des livres spontanés (parfois en un seul exemplaire). Yves est l'une des personnes les plus généreuses que je connaisse. Il ne fait jamais rien à moitié. Nous échangeons par la poste, des notes, des dessins, des idées de projets. Et j'espère que cela sera encore longtemps. Yves est un artiste qui compte parmi les plus importants pour moi. »  Pierre Soletti, Mange-Monde, mars 2018

Catman

Catman, sideman. Musicien iconoclaste, homme-orchestre autodidacte, performeur-improvisateur, compositeur et producteur de musique électronique. il est le fondateur du label et maison de micro-édition much much more basé à Bruxelles.
Artiste transdisciplinaire, il mène en parallèle des expériences aux frontières de la musique concrète et de l'art contemporain. Agitateur sonore, il est un des précurseurs de l'utilisation des platines comme instrument à part entière. Identifié jusqu'en 2010 sous le pseudonyme de DJ Shalom, il a été sideman de nombreux artistes dans le domaine de la musique (Silmarils, -M-, Java, Tryo, Charlélie Couture, Femi Kuti, Keziah Jones).
Il a également composé pour la danse contemporaine (Alban Richard, Bernardo Montet, Kitsou Dubois) et pour le théâtre (Bob Wilson, Fantazio, Fisbach)